REBELLION RACING FIRST NON-HYBIRD TEAM AT THE 24 HOURS OF LE MANS

Motorsport
June 18th, 2018

Saturday, June 16th at 3:00 pm, the start of the 86th 24 Hours of Le Mans is given by Rafael Nadal. Both REBELLION R-13 No. 1 and No. 3 start respectively P3 and P5. The first race event came in the first lap with a contact between car No. 1 and the Dragonspeed car No. 10. The front of the R-13 car came off and Lotterer was forced to return to the stand urgently. André Lotterer came out P10 and engaged a crazy rise in the classification. Thomas Laurent started a battle in the first half-hour with Stéphane Sarrazin driving SMP Racing No. 17.
In the first hour of the race, Thomas Laurent confirmed his third position still in the fight with SMP Racing. André Lotterer quickly catched up and passed P8 then P6 one hour later. The first double change came at 2:30 of race with the entries of Mathias Beche and Bruno Senna. As soon as they enter the track, Both REBELLION drivers competed for the long-awaited third place with SMP Racing No. 17. The next drivers Neel Jani and Gustavo Menezes did the same, alternating between third, fourth and fifth positions overall. Back at the wheel, Lotterer and Laurent took their positions as non-Hybrid leaders. An outing of SMP Racing No. 17 in the eighth hour prevente them from catching both Toyota Gazoo Racing cars. A new race started between the Japanese Hybrids and both Swiss cars. The Toyotas, with several laps ahead were never be overtaken by the R-13 cars alternating between third and fourth positions. The race continued until Sunday, June 17th at 3:00 pm where the REBELLION No. 3 crossed the finish line in third position of the general classification and first non-Hybdrid.

The 24 Hours of Le Mans were once again amazing. Both REBELLION R-13s finished at the positions they were originally assigned.
Next FIA WEC Super Season meeting on August 19th for the 6 Hours of Silverstone!

Bart Hayden, Team Manager :
"We were a bit worried on the first lap because of the contact. But we got back and fixed it really fast. It was a good fight with the SMP Racing car. Then they had some trouble with a crash. I think we did the best we could."

Calim Bouhadra, Vice President of REBELLION:
"It's a great victory but we could not do better. We are happy for the team and for the work of our partners Oreca and Gibson. They did an incredible job with the time we had been given. As a reminder, we received the car at the Prologue. We are winners of this race now I think there is great lesson to be learned from the ACO and the WEC on what they expect from a private team like ours for the future. I think there are big decisions to make from them. Otherwise, we will know how to take them."

Gustavo Menezes, #3 driver:
"This was an incredible result. After all the work, the Team, the mechanics, the engineers, everyone did a magical job to keep this car as good as possible. It was a very stressful race. It’s a tough situation because we were not really in competition with Toyota but there was only one step to the podium for the others. Mathias and Thomas did an incredible race. We had some problems on track but we could keep this third position until the end of the race. This podium was very magical it was amazing to see thousand of people around us."

Thomas Laurent, #3 driver:
"Super race, it's nice to bring a new Le Mans trophy this time in LMP1 Privateer. Both Toyota were really untouchable on this circuit and the rule was that they were even more untouchable. I'm happy with the result we did what we all wanted: bring back both cars third and fourth of the general. I think we learned a lot, we stopped a lot for small technical and electronic problems. We will come back stronger for Le Mans 2019 and we will already be stronger for Silverstone."

Mathias Beche, #3 driver:
"The main goal has been achieved: we have both cars in good condition at the end of the race. Third and fourth, it is a great result for the team a great reward for mechanics and engineers who have worked hard on this project for months. Without them none of this would be possible. Finishing was for us something important, finishing on the podium even more if we would have liked to finish much higher. It's a great reward. I thank both technical teams especially my two teammates who have done a great job. I am extremely happy with this result because our crew proved that we had our place in this car and we are a very nice trio. I can not wait for more! But now rest and enjoy this moment!"

André Lotterer, #1 driver:
"The race went well. We had some problems at the start with the front of the car that forced us to come back very early to the stand. The goal was to be present in case the Toyota No. 7 and No. 8 make a mistake. In the end, we still managed to make a podium with the other car, which is really a great performance. We were really the best non-hybrids. The job was well done. On the other hand I am a little disappointed about the WEC and the ACO concerning the EOT. They pulled us out of power, I do not know what fear they might have. Maybe that will change."

Bruno Senna, #1 driver:
"It was a tough race for us. We pushed really hard both cars. It is very important to finish the 24 Hours of Le Mans with both cars on top. It is a new car and it’s really important for the Team. It is unfortunate for the podium but I am really happy for the sister car and I hope we will get our own podium soon!"

Neel Jani, #1 driver:
"First of all, I think we can be proud of the Team. We finished the race, both cars crossed the finish line. P3 and P4 were the maximum positions we could do, the Toyota cars were too far. Then, during these 24 Hours we were able to accumulate many positive things in terms of car information for next year. Now we only have to be better. We really want to make people feel what we are feeling right now. We learned, let's learn again to be even better."

General classification - 24 Hours of Le Mans 2018

P1 - Toyota Gazoo Racing #8 (3:17.658) - S. Buemi, J. Nakajima, F. Alonso
P2 - Toyota Gazoo Racing #7 (3:17.980) - M. Conway, K. Kobayashi, J. Lopez
P3 - REBELLION Racing #3 (3:20.316) - T. Laurent, M. Beche, G. Menezes
P4 - REBELLION Racing #1 (3:20.046) - A. Lotterer, N. Jani, B. Senna

FRENCH - REBELLION RACING, PREMIER TEAM NON-HYBRIDE AUX 24 HEURES DU MANS 2018

Au terme d’une course d’une grande qualité, l’équipage numéro 3 du Team REBELLION Racing passe la ligne d'arrivée en troisième position du classement général et premier Team non-Hybride. La REBELLION R-13 numéro 1 termine quatrième du classement général et deuxième meilleure thermique.

Samedi 16 juin à 15h, le départ des 86èmes 24 Heures du Mans est donné par Rafael Nadal. Les deux REBELLION R-13 numéros 1 et 3 débutent respectivement P3 et P5.
Le premier fait de course arrive dès le premier tour avec un contact entre l’auto #1 et la Dragonspeed #10. L’avant de la carrosserie de la R-13 se détache et l’auto est contrainte de rentrer au stand de toute urgence. André Lotterer ressort P10 et engage une folle remontée dans le classement. De son côté, Thomas Laurent engage une bataille dès la première demi-heure avec Stéphane Sarrazin au volant de la SMP Racing #17.
À la première heure de course, Thomas Laurent conforte sa troisième place toujours à la lutte avec SMP Racing. André Lotterer rattrape vite son retard et passe P8 puis P6 une heure plus tard.
Le premier double changement intervient à 2h30 de course avec les entrées de Mathias Beche et Bruno Senna. Dès leur entrée en piste, les deux pilotes REBELLION se disputent à leur tour la tant espérée troisième place avec la SMP Racing #17. Les pilotes suivant Neel Jani et Gustavo Menezes feront de même, alternant tour à tour entre les troisième, quatrième et cinquième places du classement général. De retour au volant, Lotterer et Laurent reprennent leurs places de leaders des non-Hybrides. Une sortie de piste de la SMP Racing #17 en huitième heure les empêchera de rattraper les deux Toyota Gazoo Racing et les deux REBELLION R-13. C’est alors une nouvelle course qui commence entre les Hybrides japonaises et les deux thermiques helvètes. Les deux Toyota, avec plusieurs tours d’avance ne seront jamais rattrapées par les R-13 qui alterneront entre troisième et quatrième position. La course se poursuivra ainsi jusqu’à dimanche 17 juin 15h où la REBELLION #3 passe la ligne d’arrivée troisième du classement général et première non-Hybdride.

Une édition des 24 Heures du Mans une nouvelle fois riche en émotions. Les deux REBELLION R-13 terminent aux places qui leurs étaient attribuées au départ.
Prochain rendez-vous de la Super Saison FIA WEC le 19 août pour les 6 Heures de Silverstone !

Bart Hayden, Team manager :
« Nous étions un peu inquiets dès le premier tour à cause du contact, mais nous l'avons réparé très rapidement et nous sommes vite revenus. Ce fut un beau combat avec la voiture SMP Racing. Ensuite, ils ont eu quelques problèmes avec cet accident. Je pense que nous avons fait de notre mieux. »

Calim Bouhadra, vice-président de REBELLION :
« C’est une belle victoire mais nous ne pouvions pas faire mieux. Nous sommes contents pour l’équipe et pour le travail de nos partenaires Oreca et Gibson. Ils ont fait un travail incroyable avec le temps qui nous avait été donné. Pour rappel, nous avons reçu la voiture au Prologue. Nous sommes vainqueurs de cette course contre la montre maintenant je pense qu’il y a de grandes leçons à en tirer de la part de l’ACO et du WEC sur ce qu’il attendent d’une équipe privée comme la nôtre pour le futur. Je pense qu’il y a de grosses décisions à prendre de leur part. Dans le cas contraire, nous saurons les prendre. »

Gustavo Menezes, pilote #3 :
« C’est un résultat incroyable. Après tout ce travail réalisé par le Team, les mécaniciens et les ingénieurs ont fait un super job pour garder l’auto la plus performante possible. C’était une course très stressante. C’est dur de se dire que nous n’étions pas en compétition avec Toyota mais il y avait seulement une place sur le podium pour les non-hybrides. Mathias et Thomas ont fait une  excellente course. Nous avons eu quelques soucis techniques en piste mais nous sommes parvenus à garder cette troisième place jusqu’à la fin de la course. Ce podium était magique, c’est fou de voir ces centaines de milliers de personnes autour de nous. »

Thomas Laurent, pilote #3 : 
« Super course, ça fait plaisir de ramener le même trophée un nouveau trophée du Mans cette fois-ci en LMP1 privé. Les deux Toyota étaient vraiment intouchables sur ce Circuit et la règle faisait qu’elles l’étaient encore moins. Je suis content du résultat, on a fait ce qu’on à tous voulu : ramener les deux voitures troisième et quatrième du général. Je pense que nous avons beaucoup appris, nous nous sommes beaucoup arrêtés pour des petits soucis techniques et électroniques. On reviendra plus fort pour Le Mans 2019 et on sera déjà plus forts pour Silverstone. »

Mathias Beche, pilote #3 :
« L’objectif principal a été atteint : nous avons les deux voitures dans de bonnes conditions à l’arrivée. Troisième et quatrième, c’est un super résultat pour l’équipe une très belle récompense pour les mécaniciens et les ingénieurs qui ont travaillé d’arrache-pied sur ce projet depuis des mois. Sans eux rien de tout cela serait possible. Finir était pour nous quelque chose d’important, finir sur le podium encore plus même si on aurait aimé finir beaucoup plus haut. C’est une superbe récompense. Je remercie les deux équipes techniques en particulier mes deux coéquipiers qui ont tous deux fait un excellent travail. Je suis extrêmement heureux de ce résultat car notre équipage à prouvé que nous avions notre place dans cette voiture et nous formons un très beau trio. J’ai hâte de la suite ! Mais maintenant place au repos et savourer ce moment ! »

André Lotterer, pilote #1 : 
« La course s’est bien déroulée. On a eu quelques soucis au départ avec l’avant de la voiture qui nous a forcé à revenir très tôt au stand. Le but était d’être présents au cas où les Toyota #7 et #8 fassent une erreur. En définitive, nous avons quand même réussi à faire un podium avec l’autre voiture, ce qui est vraiment un belle performance. Nous étions vraiment les meilleurs non-hybrides. Le boulot était bien fait. Par contre je suis un peu déçu concernant le WEC et l’ACO pour l’EOT. Ils nous ont retiré de la puissance, je ne sais pas quelle crainte ils pouvaient avoir. Peut-être que cela changera. »

Bruno Senna, pilote #1 :
« Ce fut une course difficile pour nous. Nous avons poussé très fort les deux voitures. Il était très important de terminer les 24 Heures du Mans avec les deux voitures au top. C'est une nouvelle voiture et c'est vraiment important pour l'équipe. C'est dommage pour le podium mais je suis vraiment content pour la voiture soeur et j'espère que nous aurons bientôt le nôtre! »

Neel Jani, pilote #1 : 
« Tout d’abord, je pense que nous pouvons être fiers du Team. Nous avons fini la course, les deux voitures ont passé la ligne d’arrivée. P3 et P4 étaient les places maximum que nous pouvions faire, les Toyota étaient trop loins et intouchables. Ensuite, durant ces 24 Heures nous avons pu acquérir beaucoup de choses positives en termes d’informations de la voiture pour l’année prochaine. Maintenant il ne nous reste plus qu’a être meilleur. Nous voulons vraiment faire ressentir aux gens ce que nous vivons. Maintenant nous avons appris, apprenons encore pour être encore meilleur. »

Classement général - 24 Heures du Mans 2018

P1 - Toyota Gazoo Racing #8 (3:17.658) - S. Buemi, J. Nakajima, F. Alonso
P2 - Toyota Gazoo Racing #7 (3:17.980) - M. Conway, K. Kobayashi, J. Lopez
P3 - REBELLION Racing #3 (3:20.316) - T. Laurent, M. Beche, G. Menezes
P4 - REBELLION Racing #1 (3:20.046) - A. Lotterer, N. Jani, B. Senna

Related news

Share this news